Et quand le soleil pointe le bout de son nez

Par défaut

Les journées se réchauffent et le temps s’accélère.

Dans une semaine le concert de Rihanna (je ne tiens pas à me justifier, chacun ses petits plaisirs honteux mais quand même j’y vais avec Sille & ici écouter Rihanna ce n’est pas la même chose, c’est entrainant & puis tout le monde chante en chœur quand les premières notes de ses musiques se font entendre & puis je comprends les paroles parce qu’elles ne sont pas trop dures & puis Diamonds c’est un peu la chanson des fins de soirées, de celles qui restent en tête alors qu’on est sur le chemin du retour, à cinq heures du matin dans les rues de Paris, alors qu’on attend notre métro avec une copine après une soirée passées à virevolter, à sauter, à crier, une parfaite nuit d’été, lorsque l’on est en petite robe et que la brise rafraichit l’air chaud, de ces soirées à deux que l’on savoure avant de prendre un chemin différent. Quand l’une part à Marseille & que l’autre part en Afrique. Enfin bref, je vais au concert de Rihanna & je l’assume).

Dans deux semaines nous serons en novembre, le mois de mon retour, mes vingt-huit derniers jours au sud du continent africain, après un an à attendre ces quatre vingt dix jours. Et tout ça prendra fin en seize heures. Seize heures dans deux mètres carré avec en tête, une ville entière, des souvenirs qui prendront beaucoup de place mais pas autant que mes deux nouvelles petites robes, ma nouvelle veste à petits carreaux vichy sur le revers, mon nouveau short incontournable de chez Top Shop et mon super, adorable & terriblement mignon petit Polaroid (entre Rihanna et les achats compulsifs je veux bien croire que vous me trouviez superficielle mais vous vous en doutez les vraies choses restent dans le cœur & ici elles sont si nombreuses que je ne peux les partager via une page Microsoft Word, mais prenons rendez-vous & je pourrai vous abreuver d’anecdotes édifiantes, d’histoires drôles & moins drôles & de celles qui ressemblent à toutes les autres). 

Et dans cinq semaines, le frère qui vient faire un bout de chemin avec moi. 

Mais se focaliser sur ce qu’il s’est passé avant de penser au départ, se remémorer de jolies choses, de beaux souvenirs …

Piocher par hasard l’un d’entre eux, comme cette journée où Pam m’a amené avec elle voir le match de rugby Springboks (équipe Sud africaine) contre les All Blacks.

Sille & moi sommes allées au Old Biscuit Mill pour faire le plein de délicieuses choses à déguster. Avons gouté tous les pestos, avec de la roquette, de la coriandre, du basilic, des olives, tous les fromages, les plus forts, les plus doux, avons trouvé du saucisson, celui nommé « Toulouse » et ceux au vin blanc, quelle idée. Après abuser de la gentillesse de tous les marchands, s’arrêter boire un verre de vin blanc accompagné d’une crêpe au caramel fait maison. Retourner dans la gigantesque tente aux parfums envoutants & acheter frénétiquement tous les mets, ne rien oublier, enivrées par les odeurs avoir peur de manquer de quelque chose. Puis retrouver les autres volontaires autour d’un nouveau verre de vin, saviez vous que l’Afrique du Sud était connue pour ses vignobles ?

Puis rentrer à Heathfield, chargées comme des bourriques. Retrouver Pam et partir, en route pour le match. Parier en chemin avec elle que les Springboks l’emporteront, la provoquer parce qu’elle est pour les All Blacks. Voir le match, sur un grand écran, installé pour l’occasion dans la salle à manger, accueillies par le frère de Pam et par tous les autres. Une dizaine de personnes hurlant à chaque action, la sœur de Pam à genoux devant un joueur des All Blacks à deux doigts de marquer un point, entendre « Fuck » chaque minute, les verres que l’on fait s’entrechoquer à chaque bonne action, les langues que l’on tire à ceux qui encouragent le camp adverse … et perdre 10 rands.

IMG_5302

La Magie qui peut frapper à tous les coins de rue sous les yeux ébahis des grands & des plus petits

IMG_5332

Django le puppy & moi, instant immortalisé par mon Polaroid super chouette

IMG_5338

La vue du train direction Kalk Bay un dimanche en plein mois de Novembre. Si seulement le RER C nous permettait d’avoir le même tableau !

Ou bien voir l’archevêque Desmond Tutu le jour de son anniversaire.

Venir nettoyer une plage pour une association & une fois sur place, se rendre compte que la plage est déjà propre. Se retrouver alors dans un township choisi à la dernière minute car les volontaires étant nombreux, l’embarras était de taille. Voir arriver une horde de journalistes prendre en photo les détritus jonchant le sol, interviewer les habitants incrédules et se bousculer pour prendre en photo le prix Nobel de la paix cuvée 1984. Puis le chaos autour d’un carton amené aux pieds de l’archevêque, l’ouverture de ce dernier et apercevoir un petit pingouin totalement terrifié par l’ambiance électrique du moment. Photo, clic clac Kodak & Monsieur Tutu se fait la belle. Quinze minutes pour montrer au monde entier qu’il a pris de son temps pour la communauté. C’est décidé, je ne croirai plus les journaux du soir vantant les mérites d’un vieux monsieur de quatre vingt deux ans ayant passé la journée à nettoyer les rues de Cape Town.

P1040324

Le chaos devant Desmond Tutu. Ramasser une brindille n’est pas une sinécure !

P1040329

L’adorable petit pingouin

P1040331

P1040333

Desmond Tutu, je sais … Je vous impressionne.

Et finir l’article, prise d’un doute, se dire que peut être l’Afrique du sud ce n’est pas extraordinaire comme l’on pourrait se l’imaginer. Que cela n’est pas du tout ce à quoi l’on s’attendait & que peut être je vous ennuie avec mes balivernes. Mais dieu que c’est exaltant lorsque l’on est sur place !

PS : Un dernier mot pour vous dire que … J’AI RENCONTRE L’EX DE LA FILLE DE KEVIN CARTER !

(et que j’ai croisé deux DS3)

Bon automne à vous les amis !

Publicités

Une réflexion sur “Et quand le soleil pointe le bout de son nez

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s